• Au moins, les Bleus ne partent pas dans l’inconnu
    COUPE DU MONDE 2018 – Pour rallier la Russie, l’équipe de France devra écarter les Pays-Bas, la Bulgarie, la Suède, la Biélorussie et le Luxembourg de sa route. Ces adversaires, les Bleus les connaissent très bien. Et pour certains, même plus que ça… Flashback.
  • L’ombre de l’Allemagne plane au-dessus de la France
    COUPE DU MONDE 2018 – En fin d’après-midi (à partir de 17 heures), l’équipe de France connaitra ses adversaires pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Pensionnaires du chapeau 2, les Bleus peuvent tomber sur un adversaire de taille. Comme l’Allemagne. Ou une version plus light, comme la Roumanie.
  • La France peut s’attendre à du lourd : elle n’est pas tête de série pour le tirage au sort
    COUPE DU MONDE 2018 – La France ne sera pas tête de série pour le tirage des éliminatoires du prochain Mondial. Seulement 22e au dernier classement FIFA, la France est dans le pot 2 et à la merci d’un gros client, comme l’Allemagne, championne du monde en titre. Le tirage sera effectué samedi à 17 heures.
  • Pour les Bleus, c’est l’été de tous les dangers
    MERCATO – Comme tous les étés, la tentation d’aller voir ailleurs pour les Bleus. Sauf que dans un an, c’est l’Euro. Et, franchement, les Tricolores ont intérêt à faire le bon choix. Tour d’horizon.
  • Deschamps assume la débâcle de juin, il avait pourtant des excuses pour se cacher
    Comme en 2013, la France termine sa saison par une mauvaise chute, avec trois défaites sur les quatre derniers matches (Brésil, Belgique et Albanie) qui ternit le bon bilan de Didier Deschamps depuis sa prise de fonction. Sa tactique n’est pas pour autant remise en cause. Là est le paradoxe Deschamps. Son équipe perd, mais pour le coup, il est difficile de l’en tenir pleinement responsable.
  • « Impressionné » par Fékir, bluffé par un Pogba « extraordinaire »: Zidane s’enthousiasme pour des Bleus
    Présent dans le Club Liza sur RTL, Zinedine Zidane a fait le point sur l’actualité de l’équipe de France. L’ancien meneur de jeu n’est pas inquiet pour les Bleus et ne cache pas son admiration pour Paul Pogba et Nabil Fekir.
  • Les 6 stats qui montrent que les Bleus ont beaucoup de boulot à un an de l’Euro
    Deux défaites pour terminer une saison 2014/2015 plus que mitigée : l’équipe de France a stagné, voire régressé, durant cette année qui a suivi une Coupe du monde de fort belle facture. Les promesses du Brésil n’ont pas été suivies d’effets. La preuve avec ces 6 statistiques qui montrent l’ampleur du chantier pour Deschamps et ses hommes.
  • « Passer pour des abrutis, ce n’est pas acceptable » : Lloris et les Bleus tirent le signal d’alarme
    ÉQUIPE DE FRANCE – A un an de l’Euro, la défaite en Albanie fait tache (1-0). Surtout qu’elle s’ajoute à celle concédée face à la Belgique (3-4), six jours plus tôt. A l’image d’Hugo Lloris et de Patrice Evra, les joueurs de l’équipe de France ont pris conscience de leurs manquements. Reste à les corriger…
  • Les notes des Bleus : Giroud naufragé, Lloris rescapé
    AMICAL – Une semaine après son calvaire face à la Belgique (3-4), Olivier Giroud est une nouvelle fois passé totalement à côté de son match en Bleu. A l’autre extrémité du terrain, le capitaine français Hugo Lloris a fait son boulot, mais ne pouvait rien sur le but albanais. Nos notes.
  • L’antisèche : Que sont devenues les promesses du Mondial 2014 ?
    ÉQUIPE DE FRANCE – En concédant un deuxième revers en six jours, les Bleus n’ont pas seulement terminé leur saison sur une fausse note. Ils se sont placés dans une situation inconfortable : à un an de l’Euro, les doutes ressurgissent. Didier Deschamps n’a plus de temps à perdre.
  • Six jours après, les Bleus ont tendu l’autre joue
    Battue par la Belgique dimanche (3-4), l’équipe de France n’a pas fait mieux, samedi en Albanie. Les joueurs de Didier Deschamps, qui avait remanié son onze de départ, sont également tombés (1-0). Les Bleus n’avaient jamais perdu face à la 51e nation mondiale. La saison se termine en queue de poisson… A un an de l’Euro, ça fait désordre.
  • De Canto à Griezmann, la longue liste de ces cadors en club qui ont ramé pour briller en bleu
    On peut briller en club et réaliser des prestations en demi-teinte avec la sélection. C’est ce qui arrive à Antoine Griezmann. Il n’est pas le premier dans cette situation.
  • Les Bleus ont besoin de Pogba, mais ils devront peut-être (encore) faire sans lui
    Didier Deschamps espérait compter sur le retour de Paul Pogba pour le déplacement en Albanie, samedi. Mais le milieu de terrain de la Juventus, fiévreux, est incertain pour ce rendez-vous amical.
  • Cabaye veut quitter le PSG? Ce serait une bonne nouvelle pour tout le monde
    TRANSFERTS – Remplaçant à Paris, Yohan Cabaye a exprimé sa volonté de quitter le club dans L’Equipe. Un départ qui serait bénéfique pour tous les acteurs concernés par l’avenir du joueur.
  • De Biasi, l’homme qui a sorti l’Albanie du néant footballistique
    Sélectionneur de l’Albanie depuis 2011, Giann De Biasi a permis à l’équipe nationale de sortir de l’ornière en quelques années. Le retard pris, conséquence logique de l’ancien régime et de son isolement, est petit à petit comblé. Si bien que plus personne ne se balade face à l’Albanie. La France l’a vu en novembre. Elle devrait en avoir une nouvelle preuve samedi.
  • Pour Kondogbia, c’est l’heure de s’installer
    MATCHES AMICAUX – Face à l’Albanie samedi (18h00), Geoffrey Kondogbia aura une opportunité pour asseoir un peu plus sa présence dans le groupe de l’équipe de France. Très convoité après sa belle saison avec Monaco, le milieu tricolore incarne l’avenir de l’entrejeu des Bleus avec Paul Pogba. Un duo qui avait affiché son potentiel dans les sélections de jeunes.
  • Pourquoi la gifle belge est blessante mais pas (encore) catastrophique à un an de l’Euro
    EQUIPE DE FRANCE – Les Bleus ont pris une sévère claque, dimanche face à la Belgique (3-4). En vue, de l’Euro, on n’ira pas jusqu’à dire qu’elle est dramatique, car ce qui arrive à douze mois d’une telle échéance n’a pas l’importance qu’on veut parfois laisser croire. Mais elle a d’ores et déjà un mérite : celui de rappeler à tout le monde que rien n’est gravé dans le marbre.
  • Ces Bleus ont trop de lacunes pour gagner l’Euro et ils le savent
    FRANCE – BELGIQUE – Le sursaut d’orgueil des Bleus sur la fin n’a pas masqué leurs lacunes lors de la défaite face à la Belgique en amical dimanche (3-4). Les Tricolores reconnaissent qu’ils n’ont pas su répondre au défi physique proposé par les Belges. Ce n’est pas le seul domaine dans lequel ils ont échoué. A un an de l’Euro, ce n’est pas rassurant.
  • Les notes des Bleus : Koscielny a sombré, Cabaye n’a pas fait mieux
    FRANCE – BELGIQUE – Laurent Koscielny n’a pas été le seul défenseur dépassé par les événements, lors du match amical face à la Belgique (3-4) dimanche. Mais le joueur d’Arsenal a réalisé une prestation cataclysmique. Yohan Cabaye, déjà fragilisé par son statut au PSG, a vécu une très mauvaise première période. Dimitri Payet et Alexandre Lacazette, entrés à la pause, ont marqué des points.
  • Les notes de la Belgique : On attendait Hazard, on a vu Nainggolan
    Privée de De Bruyne et Kompany, la Belgique a réalisé une prestation pleine face à la France, dimanche soir (3-4). Les Diables Rouges ont notamment pu s’appuyer sur un milieu de terrain des grands soirs pour dominer les Bleus. Si Hazard a été bon sans briller outre-mesure, la bonne surprise du soir est venue du milieu de terrain belge, à commencer par un Nainggolan excellent en sentinelle.