• Boulogne en plein délire
    La folie s’est emparée de Boulogne-sur-Mer après la montée du club en Ligue 1. Les Nordistes, en liesse après la large victoire sur Amiens (4-0) lors de la 38e et dernière journée de Ligue 2, ont réussi un exploit retentissant.
  • Personne ne monte, Reims descend
    Vainqueur de Reims (3-2), qui est relégué en National, Strasbourg fait un nouveau pas vers la Ligue 1. Mais n’y est pas encore puisque Boulogne-sur-Mer, 4e, est allé s’imposer à Lens (0-1) et pointe à deux longueurs. Tout comme Montpellier (3e), qui a fait match nul à Tours (0-0).
  • Reims presque condamné
    Le tribunal administratif de Rennes a donné raison mercredi au Stade Brestois dans son litige l’opposant au Stade de Reims, et permet au club breton de récupérer trois points qui lui assurent son maintien. Les Rémois sont eux quasiment condamnés.
  • Boulogne rajoute du piment
    L’ascenseur pour la L1 déborde! En dominant Strasbourg (1-0), Boulogne-sur-Mer est revenu à deux unités de Montpellier, actuel dauphin de Lens. A deux journées de la fin, cinq équipes se tiennent en deux points: Montpellier, Strasbourg, Metz, Tours et donc Boulogne. Le final s’annonce passionnant.
  • Martel : « Ça n’a pas été facile »
    Après l’accession officielle de Lens en Ligue 1, son président Gervais Martel est soulagé. Selon lui, cette saison restera dans les annales du club. Mais il affirme ne pas encore avoir « de plan sur ce qui va se passer la saison prochaine ».
  • Lens, la défaite et la fête
    Battu à Brest (3-1), Lens retrouvera la Ligue 1 la saison prochaine. Les Sang et Or décrochent leur billet pour l’étage supérieur grâce aux résultats de Metz et Tours, qui ont été tenus en échec par Troyes (1-1) et Reims (0-0). Montpellier, vainqueur d’Ajaccio (2-1), s’installe à la deuxième place.
  • Montpellier s’immisce
    En match en retard de la 35e journée de Ligue 2, Montpellier est allé s’imposer à Guingamp (0-1). Une victoire essentielle pour les hommes de Courbis, qui en profitent pour pour prendre la troisième place du classement aux dépens de Metz et au bénéfice d’une meilleure différence de buts.
  • Lens tout près des étoiles
    Grâce à Aruna Dindane, Lens s’est imposé sur la plus petite des marges face à Reims (1-0) lors de la 35e journée de Ligue 2. Les Nordistes confortent leur première place et comptent neuf longueurs d’avance sur le quatrième, Tours. La Ligue 1 est tout près. Reims est de nouveau relégable (18e).
  • Strasbourg fait un grand pas
    Strasbourg a fait un pas supplémentaire vers la Ligue 1 en s’imposant contre Amiens (2-1) lors de la 35e journée de Ligue 2. Les Alsaciens profitent du match nul de Metz à Angers (1-1) et de la défaite de Boulogne-sur-Mer à Tours (3-1) pour consolider leur deuxième place. Lundi, Lens affronte Reims.
  • Lens rate le coche
    Rejoint dans le temps additionnel par Sedan (2-2), Lens a manqué une énorme occasion de se rapprocher de la montée vers l’élite, en clôture de la 34e journée de Ligue 2. Les Sang et Or gardent tout de même six points d’avance sur son dauphin strasbourgeois mais vont devoir patienter pour la Ligue 1.
  • Soirée de rêve pour Strasbourg
    Victorieux de Guingamp (1-2), Strasbourg a profité des résultats de Boulogne-sur-Mer et Metz pour récupérer la place de dauphin de Lens. Si Metz a été tenu en échec à Nîmes (0-0), Boulogne-sur-Mer fait la mauvaise opération après sa défaite face à Ajaccio (0-1). L’USBCO rétrograde à la 4e place.
  • Boulogne au septième ciel ?
    Dauphin de Lens, Boulogne-sur-Mer vise un septième succès consécutif face à Ajaccio, lors de la 34e journée de Ligue 2. Une nouvelle victoire permettrait au club nordiste de faire un pas vers l’élite. Une montée en Ligue 1 qui commence à travailler les dirigeants de l’USBCO.
  • Strasbourg n’en profite pas
    Strasbourg a manqué l’occasion de faire la différence à domicile face à Metz (0-0), rival direct pour la montée, lundi en match décalé de la 33e journée. Au final Boulogne-sur-mer, victorieux à Angers (1-5), double les adversaires de l’Est pour s’installer au 2e rang.
  • Rien n’arrête Boulogne
    Grâce à sa sixième victoire consécutive, Boulogne, tombeur d’Angers (1-5), s’invite dans la course à l’occasion de la 33e journée de L2. Victorieux de Bastia (1-0), Lens compte neuf points d’avance sur Strasbourg, 4e, qui affrontera Metz lundi. Les Nordistes peuvent voir l’avenir sereinement.
  • Lens touche au but
    Un but d’Issam Jemaa à la 75e minute a permis à Lens de s’imposer à Montpellier (0-1). A six journées du terme, les Nordistes comptent 7 points d’avance sur le quatrième, Boulogne et semblent plus que jamais destiner à retrouver l’élite. Englué à la 6e place, Montpellier a grillé un précieux joker.
  • Boulogne est candidat
    Boulogne a réalisé la belle opération de la 32e journée de L2 en attendant le choc opposant Montpellier à Lens lundi. Grâce à leur victoire sur Troyes (1-0), les Nordistes reviennent à un point de Strasbourg, 3e, défait par Tours (2-0). A noter également la défaite de Metz face à Clermont (1-3).
  • Lens atomise Strasbourg
    Incapables de s’imposer lors de leurs 6 derniers matchs, les Sang et Or se sont rassurés en atomisant Strasbourg à Bollaert (4-1) grâce notamment à un triplé de Jemaa. Avec ce succès, les hommes de Jean-Guy Wallemme reprennent les commandes de la Ligue 2 et peuvent se projeter vers la montée.
  • Metz, un goût d’inachevé
    Grâce à son match nul à Vannes (1-1), Metz prend provisoirement les commandes de la L2. Mais les Lorrains auront certainement des regrets. Montpellier a raté le coche en chutant chez son voisin nîmoi (2-1) et demeure à 5 points du troisième, Lens qui accueillera Strasbourg lundi.
  • Lens perd la tête
    Lens n’a pas su faire douter Amiens (0-0) et repart de la Licorne avec un expulsé, Romain Sartre. Les Sang et Or perdent la première place qu’ils occupaient depuis le 19 décembre. Ils sont troisièmes, à égalité de points avec le leader, Strasbourg, et Metz. Amiens se rapproche du maintien.
  • A l’Est, c’est costaud
    Grâce à leur victoire respective sur Ajaccio (3-1) et Brest (1-0), Strasbourg et Metz ont pris les commandes de la Ligue 2. Co-leaders avec 55 points chacun, les deux clubs restent malgré tout sous la menace de Lens (54 points) qui se déplace à Amiens lundi.
  • Défense d’entrer
    Le RC Strasbourg Alsace et le Montpellier Hérault SC ont partagé les points (0-0) à l’issue d’un match fermé, en ouverture de la 27e journée de Ligue 1 Conforama.
  • Stade de Reims, déjà la vingtaine !
    En décrochant sa 20e victoire de la saison face à QRM (2-1), lors de la 27e journée de Domino’s Ligue 2, le Stade de Reims a encore creusé l’écart sur la troisième place.
  • What’s up, préparez le Classics Day
    Retrouvez le What’s up du Classics Day de dimanche avec le derby OL-ASSE et le Classico PSG-OM.
  • Classico : L’OM sait aussi surprendre
    Quatre mois après avoir frôlé la victoire face au PSG (2-2), l’OM s’apprête à retrouver un Parc des Princes où il reste sur un match nul pour le brûlant Classico de la 27e journée de Ligue 1 Conforama.
  • PSG-OM : Neymar incertain ?
    La star brésilienne du Paris SG était absente de l’entraînement ce vendredi, à deux jours du Classico contre l’OM en Ligue 1 Conforama.
  • OM : une revanche contre Bilbao
    L’Olympique de Marseille retrouve l’Athletic Bilbao lors des 8es de finale de l’UEFA Europa League, alors que l’OL affrontera le CSKA Moscou.
  • Beye : «Pauleta, quel fair-play !»
    Ancien défenseur de l’OM, Habib Beye évoque son rapport au Paris SG, un club qui ne laisse pas insensible, même si dimanche, il penchera du côté Olympien.
  • Mothiba, le rayon de soleil du LOSC
    Après deux matchs nuls animés (2-2), le LOSC accueille Angers SCO samedi pour le compte de la 27e journée de Ligue 1 Conforama et comptera à nouveau sur Lebo Mothiba.
  • Toulouse FC : la vie sans Gradel
    Pour la réception de l’AS Monaco, le Toulouse FC fera sans son meilleur buteur, Max-Alain Gradel (suspendu), mais enregistre le retour d’Andy Delort (27e journée de Ligue 1 Conforama).
  • Montpellier HSC, après la surprise vient l’ambition
    Le surprenant Ruben Aguilar est la parfaite illustration de la saison réalisée par le Montpellier HSC qui compte bien conserver son actuelle 6e position en Ligue 1 Conforama. Voire mieux.
  • Un dimanche international pour la Ligue 1 Conforama !
    Dimanche, les affiches de la 27e journée de Ligue 1 Conforama opposant l’Olympique Lyonnais à l’AS Saint-Etienne et le Paris Saint-Germain à l’Olympique de Marseille disposeront d’une importante couverture internationale.
  • OL : pas de quart pour Fekir
    L’Olympique Lyonnais aura deux joueurs suspendus pour le déplacement au SM Caen en quarts de finale de la Coupe de France : Nabil Fekir et Rafael.
  • L’OL et l’OM en 8es de finale !
    L’Olympique Lyonnais s’est imposé sur la pelouse de Villarreal (0-1) et prend son billet pour les 8es de finale de l’UEFA Europa League, comme l’Olympique de Marseille, battu à Braga (1-0). L’OGC Nice est en revanche éliminé.
  • Les décisions du 22 février 2018
    Réunie le 22 février 2018, la Commission de Discipline de la LFP a pris les décisions suivantes :
  • Guérin : « Marseille, c’est la ferveur !»
    Ancien international et milieu de terrain de la grande époque du Paris SG dans les années 1990, Vincent Guérin revient de façon décalée sur son rapport au Classico et à l’OM.
  • PSG-Angers SCO avancé au 14 mars
    La rencontre de la 31e journée de Ligue 1 Conforama entre le Paris SG et Angers SCO a été avancée au mercredi 14 mars à 17h00.
  • Cavani sait y faire face à l’OM !
    Buteur au match aller, Edinson Cavani aura l’occasion de disputer son 10e Classico en Ligue 1 Conforama lors de la 27e journée. Retour sur les stats de l’attaquant du PSG face à l’OM.
  • Strasbourg : avec ou sans Terrier ?
    Le RC Strasbourg Alsace reçoit le MHSC en ouverture de la 27e journée de Ligue 1 Conforama, avec une incertitude autour de la présence de Martin Terrier.
  • OM : Lopez, le minot a mûri
    Moins utilisé en Ligue 1 Conforama, Maxime Lopez a profité de l’UEFA Europa League pour se refaire une santé. L’OM comptera sur ses qualités pour gérer sereinement son 16e de finale retour face au SC Braga (21h05).
  • Juninho, un géant face aux Verts
    Invaincu en huit matchs face à l’ASSE en Ligue 1 Conforama, Juninho symbolise l’efficacité de l’OL dans ce derby dans les années 2000.