• Dring dring, voilà Valbuena.
    Dans une confrontation très très longtemps amicale, c’est un coup franc de Petit Vélo en fin de match qui a fait la différence. En face, la bande à CR7 n’a pas montré grand-chose.

    Portugal

    Rui Patrício (6 et puis 3) : Tant que les attaquants adverses tirent au milieu, ça va. Mais à partir du moment où ils mettent le…

  • L’Allemagne écarte la Pologne.
    La Mannschaft avait à cœur de rendre la pareille à une équipe de Pologne qui l’avait battue 2-0 en octobre dernier. Mission accomplie pour les hommes de Joachim Löw, qui prennent la tête du groupe D. Le tout grâce à un Mario Götze retrouvé.

    Allemagne 3-1

  • La France retrouve la victoire grâce à Valbuena.
    Dans un match très moyen, l’équipe de France l’emporte au Portugal (1-0). Sur un but de Mathieu Valbuena, remplaçant au coup d’envoi, mais toujours incontournable.

    Portugal
  • La Grèce au fond du trou, les deux Irlande se promènent.
    Bonne soirée pour les deux équipes irlandaises : celle du Nord s’empare de la tête du groupe F, tandis que celle du Sud s’impose 4-0 à Gibraltar. En revanche, ça va très mal pour la Grèce, à nouveau battue 1-0 par la Finlande.

    Groupe D

    Et si l’Écosse venait de foutre en l’air des mois de travail ? En s’inclinant 1-0 sur la pelouse de la Géorgie, les Écossais ont raté l’occasion de…

  • Autriche & Espagne – Slovaquie = 292€ à gagner.
    Misez ce week-end sur les matchs éliminatoires de l’Euro 2016 pour tenter de gagner près de 300€.

    Autriche – Moldavie :

    En tête de son groupe, l’Autriche avait commencé sa campagne de qualification doucement (nul à domicile contre la Suède, courte victoire…

  • Yohan Cabaye a-t-il le totem d’immunité ? .
    Dans le dur depuis son transfert au PSG à l’hiver 2014, Yohan Cabaye est toujours dans les petits papiers de Didier Deschamps en équipe de France malgré son retour par la petite porte en Premier League à Crystal Palace. De là à se demander si le milieu de terrain est intouchable, il n’y a qu’un pas.
     » Cabaye, il peut violer la femme de Deschamps, enterrer ses enfants vivants et profaner les tombes, il sera toujours sélectionné.  » L’analyse n’est pas de Pierre Ménès, mais du
  • La bataille d’eau.
    
Quand Allemands et Polonais se retrouveront encore une fois ce soir, beaucoup de souvenirs remonteront à la surface. Notamment ceux datant du 3 juillet 1974, en presque demi-finale de Coupe du monde.

De nombreuses raisons peuvent expliquer le sacre de la Nationalmannschaft à la Coupe du monde 1974. Il y avait évidemment l’instinct infaillible du Bomber Gerd Müller,…
  • Photo : Juan Cuadrado sur le crâne.
    Quand ce ne sont pas les tatouages, ce sont les coupes de cheveux. Tout est bon pour rendre hommage à ses joueurs préférés..

    Ce supporter de la Juventus a l’air très heureux de l’arrivée…

  • Adebayor déserte la sélection.
    Emmanuel Adebayor continue de se « distinguer ».

    Blacklisté par l’entraîneur…

  • Top 10 : Ces Portugais célèbres qui n’ont rien à voir avec le foot.
    Cristiano Ronaldo, José Mourinho, Luís Figo… Quand il s’agit de citer un Portugais célèbre du moment, il est presque toujours question de foot. Politiques, acteurs, écrivains ou mannequins, le Portugal regorge pourtant d’autres talents et figures médiatiques. Un top 10 garanti sans client de Jorge Mendes.
  • José Manuel Barroso

    Président de la Commission européenne pendant presque dix ans, l’homme a incarné une certaine idée de l’Europe :…

  • Nuremberg et le « bubble foot » .
    Les joueurs de Nuremberg s’éclatent pendant la trêve internationale.

    L’entraîneur de l’équipe allemande, dixième de Buli 2, a décidé il y a peu de mettre en place

  • Photo : Le sosie très ancien de Roy Keane.
    Roy Keane traverse les époques.

    Le Daily Mail a mis la main sur un portrait datant de la Renaissance, dont le personnage est un sosie quasi parfait de Roy Keane. Le tableau du…

  • Charlie Austin veut doubler son salaire.
    Charlie Austin a bien compris qu’il était indispensable à Queens Park Rangers.

    Cet été, aucun club de Premier League n’a finalement offert les 20 millions d’euros réclamés par QPR pour…

  • Liverpool, le kop et les drapeaux.
    Samedi dernier, Liverpool a concédé sa première défaite de la saison en Premier League. Et quelle défaite : 0-3 face à West Ham.


  • Le retour du corsaire Thil.
    Ce soir contre Châteauroux, Grégory Thil retrouve sa dernière équipe avec son US Boulogne, club de cœur et de buts. Plus de 100 fois en 6 ans, Greg le Rouge & Noir a percé les coques adverses. Il est de retour. À l’abordage.
     » Grégory Thil va peut-être revenir. C’est une idole ! 100 buts en 6 saisons, de la CFA à la Ligue 1… Il a 35 ans, mais ça reste un grand !  » Le 31 juillet dernier, alors que la rumeur du…
  • Oxlade-Chamberlain adore Gary Neville.
    Depuis que Gary Neville est consultant pour la Sky, Arsenal a pris quelques coups.

    Il n’y a pas longtemps, l’ancien latéral de Manchester United estimait que la politique de transfert…

  • Quand Djidji « accueille » Cana.
    Enrôlé le dernier jour du mercato, Lorik Cana est l’ultime recrue nantaise pour cette saison.

    À 32 ans, le défenseur central/milieu défensif a le mérite de connaître la Ligue 1 (2003-05…

  • Encore une blessure longue durée pour Bournemouth.
    Bournemouth n’est vraiment pas verni.

    Après Max-Alain Gradel, le club promu vient de perdre pour le reste de la saison une deuxième recrue. Il s’agit de Tyrone Mings, 22 ans, lui aussi…

  • Carpi et le Shakhtar se frittent en amical.
    Décidément, les clubs italiens ne chôment pas durant cette trêve hivernale.

    Après la victoire étriquée du Milan contre Mantova (3-2) et la défaite de l’Inter contre Lecco (1-2), c’est…

  • « Refugees Welcome », la passe décisive du football allemand aux réfugiés.
    Alors que la crise des réfugiés secoue l’Europe toute entière, une partie de l’Allemagne se mobilise pour aider ces nouveaux arrivants dans le besoin et tordre le cou aux néo-nazis. Anonymes mais aussi personnalités de la sphère publique n’hésitent pas à apporter leur soutien à divers programmes d’aide mis en place. Et le monde du football, bien au-delà des tribunes, se retrouve à la pointe de ce rassemblement sans précédent.Dans tous les stades de Bundesliga ou presque, la même bannière et les mêmes mots de soutien aux réfugiés…