Juventus.fr

  • Les titres des journaux italiens du 23 avril 2017
     

    Tuttosport
    Il y a Gênes: en novembre, une défaite de choc 3-1
    Juve, n’oubliez pas
    Allegri: «C’est le match Scudetto pour nous et l’option inverse doit servir de leçon …»
    Cuadrado dans le doute, Lemina est prête
    La rotation de l’escouade en défense avec Neto qui a la pratique de Coppa Italia

    Corriere Dello Sport
    Juve garde les moteurs Dybala et Higuain
    Allegri attaque Gênes: « ça vaut le Scudetto »

    Gazzetta Dello Sport:

    ..

  • Monaco vs Juventus # ItsTime
  • Monaco affrontera la Juventus Turin en demi-finale de la Ligue des champions
    Deux ans après leur quart de finale, Monaco et la Juventus Turin se retrouveront en demi-finale de la Ligue des champions le mois prochain.

    L’AS Monaco sera opposée à la Juventus Turin en demi-finale de la Ligue des champions. Le match aller aura lieu à Louis II  le 3 mai. Le retour se tiendra au Juventus Stadium le 9  mai. L’équipe qui remportera ce duel «recevra» lors de la finale à Cardiff le 3 juin.

    La dernière opposition entre les deux équipes remonte à avril 2015 : la Juventus Turin avait éliminé Monaco en quart de finale de la Ligue des champions. Les Turinois s’étaient imposés à l’aller (1-0) sur leur terrain. Au match retour, les deux formations s’étaient quittées sur un nul (0-0).

    Source:Lequipe

  • Les Turinois ont retenu les leçons de la finale de Ligue Des Champions perdue en 2015

    La Juventus l’a fait ! Après avoir été largement battus en finale de la C1 en 2015, les Juventini ont battu le FC Barcelone en quart de finale de l’édition 2017. La double confrontation a été magistrale. Les hommes de Massimiliano Allegri ont fait le boulot au match aller (victoire 3-0) et ont géré leur match retour devant un Camp Nou dépité. Entre les deux rencontres, deux ans seulement se sont écoulés. Deux petites années.

    Au match aller, personne ne voyait la Juve gagner. Les parieurs en herbe, sur les bookmakers comme PMU, hésitaient même à placer leur bonus de bienvenue de 100 € ou autres promotions sur une victoire ou un nul des Turinois. C’est pour dire la confiance qui régnait dans la communauté des parieurs en ligne. Pourtant, la Juve l’a emporté et l’équipe qui a réalisé l’exploit n’a pas grand-chose à voir avec celle qui s’était inclinée à Berlin deux ans plus tôt.

    Alors qu’en 2015, on croyait la Juve au sommet d’un cycle, le coach a totalement renouvelé l’équipe. Il faut dire que la défaite a laissé des traces et certains joueurs auraient tout donné pour la rejouer. On s’attendait à ce qu’Allegri capitalise sur le parcours de ses hommes, mais le transalpin a compris mieux que tout le monde qu’au football, que l’on gagne ou non, il faut sans cesse se réinventer. Quelles ont été les évolutions de l’équipe depuis 2015 ?

    À quoi ressemblait le onze turinois de finale perdue en 2015

    Allegri a succédé à Antonio Conte, un adepte de la défense à 3. Le trio Bonucci-Chiellini-Barzagli a donc été démantelé. Dans une défense à 4, les trois compères se partageaient à tour de rôle les deux postes de la défense centrale. Cela a donc permis à Allegri de pallier aux blessures de Chiellini et au vieillissement de Barzagli. En les faisant tourner, il a pu en tirer le meilleur : leur sens du placement.

    Pour arriver jusqu’en finale, Allegri avait misé sur un 4-4-2 en losange avec Pirlo en sentinelle. Sur les ailes de la défense, on trouvait Liechsteiner et Evra. À l’époque c’était ce qui se faisait de mieux par rapport à la philosophie de jeu à l’italienne qui privilégie l’expérience plus que toute autre chose. Au poste de milieu relayeur, on trouvait alternativement Pogba, Vidal et Marchisio.

    L’attaque était occupée par le duo Morata-Tevez. L’Argentin avait pour mission de faire les efforts, de casser les lignes, de harceler et de faire les appels et de se muer en renard des surfaces au besoin. Morata était le créateur.

    2015-2017, une révolution humaine, physique et tactique

    Lors des deux matchs contre le Barca, seuls 9 des Juventini sur la feuille de match ont connu la défaite de 2015. Toutefois, seuls deux d’entre eux sont encore indiscutables : Buffon et Bonucci. Le 4-4-2 initial s’est désormais transformé en 4-2-3-1. La venue de Dybala a radicalement changé le visage de l’équipe. C’est lui le chef

  • Bentancur est excité d’être Bianconero!
  • Bentancur rejoint la Juventus
    La Juventus a confirmé ce vendredi le transfert de Rodrigo Bentancur, qui rejoint la Vieille Dame en provenance de Boca Juniors.
    C’est officiel. Rodrigo Bentancur est un joueur de la Juventus Turin. Le club piémontais a confirmé le transfert du milieu de terrain uruguayen ce vendredi. Considéré comme l’un des espoirs les plus prometteurs d’Amérique du sud, Bentancur a paraphé un contrat de 5 ans avec le champion d’Italie.

    La Juve devra verser 9,5 millions d’euros sur deux ans à Boca Juniors pour l’acquisition du jeune uruguayen. Le joueur avait déjà passé la traditionnelle visite médicale le mois dernier. « La Juventus Football Club SpA annonce que l’accord avec l’Association Civil Club Atlético Boca Juniors pour l’acquisition définitive des droits d’inscription du joueur Rodrigo Bentancur Colman a été finalisé. Les frais de transfert de 9,5 millions d’euros seront payables en deux ans. La valeur de l’achat peut augmenter au cours de la durée du contrat pour atteindre les conditions données en fonction d’un certain nombre de matches officiels joués par le joueur. De plus, en cas de transfert ultérieur du joueur, Boca Juniors sera en droit de recevoir 50% des montants perçus par la Juventus », a précisé la Vieille Dame dans un communiqué officiel.

    Demi-finaliste de la Ligue des champions et déjà promise à un 6ème Scudetto consécutif, la Juventus continue donc de préparer l’avenir.
    Source:Goal

  • Les titres des journaux italiens du 22 avril 2017

     

    Tuttosport

    Demi-finale de la Ligue des Champions: la Juve trouve Monaco 

    Pari maximum

    Allegri évite le Real Madrid et l’Atletico, mais attention à Mbappe et … Glik

    Première étape le 3 mai à Montecarlo, retour à Turin le 9 mai

    Sur la route de Cardiff, les Bianconeri trouvent un côté plein de jeunes talents, à partir du «nouvel Henry» et de l’ex-capitaine de Toro qui attaque déjà la lutte sur les réseaux sociaux

    Corriere Dello Sport

    Juve, attention à lui!

    Ligue des Champions, Allegri rencontre Mbappe et Monaco en demi-finale,

    le jeune joueur de classe mondiale qui a enchanté la France

    Gazzetta Dello Sport:

    Mais la meilleure idée serait le côté français …

  • Bonucci : « La Juventus provoque la peur »
    Interrogé après la qualification de la Juventus mercredi au Camp Nou, Leonardo Bonucci pense que son équipe « provoque la peur » chez ses adversaires.
    En empochant le nul (0-0) mercredi au Camp Nou, la Juventus a validé son billet pour les demi-finales de la Ligue des champions. La Vieille Dame connaîtra son adversaire vendredi midi après le tirage au sort et visiblement personne ne veut tomber sur la Juve, comme l’atteste Leonardo Bonucci, interrogé après le match à Barcelone.

    « La question n’est pas de savoir qui nous ne voulons pas affronter puisqu’aucune des autres équipes ne veut nous faire face, a d’abord lâché le défenseur turinois dans des propos relayés par L’Equipe. La Juventus provoque la peur chez les autres et notre objectif est désormais d’atteindre la finale. »

    Sûre de sa force, la Juventus veut aller au bout et Bonucci est convaincu des chances de son équipe. « Nous croyons en nous-même car marquer trois buts au Barça et garder nos cages inviolées au Camp Nou montre que nous sommes une grande équipe. Maintenant, il reste deux étapes », a conclu l’international transalpin.
    Source:Goal

  • Les titres des journaux italiens du 21 avril 2017

     

    Tuttosport

    Aujourd’hui, la demi-finale de la Ligue des Champions: tout le monde craint la Juve

    Le plus beau d’Europe

    Real, Atletico et Monaco s’inquiètent

    Personne ne veut croiser les Bianconeri

    Le Barça s’incline après l’élimination: « Ils ont tout pour devenir champions »

    Organisation, la cohésion, la force physique et la qualité: équipe de Allegri sont un petit bijou

    Corriere Dello Sport

    Grande Juve, l’entraîneur conquiert l’Europe

    Allegrissimo

    Champions League: applaudissements de l’Espagne après l’élimination du Barça, cinq draps consécutifs

    Record: Cherchant un sixième Scudetto consécutif, qui n’a jamais eu lieu en Serie A

    Contrat: Prochain sommet pour un accord de trois ans

    Le club le considère numéro un

    Formule: il a transformé l’équipe en lançant un système avec cinq joueurs attaquants

    Gazzetta Dello Sport:

    Maxterchef

    La recette Tripete d’Allegri’s 

    Contrôleur, transformateur et perfectionniste: les ingrédients pour un entraîneur qui a atteint le sommet de l’Europe

    Et Marotta le confirme

    Capello: la bénédiction de don Fabio

    « La polyvalence est à lui »

    La grande crise de Blaugrana

    Le Barça, les étoiles sans âme … ou un entraîneur

    Dessin de la Ligue des Champions

    Apportez le prochain

    La Juve espère Monaco

    Aujourd’hui, à Nyon, les  de demi-finale sont sélectionnées: pour les Bianconeri mieux vrai que l’Atletico

    Mais la meilleure idée serait le côté français …

  • Allegri «Toujours jouer avec cette confiance»
     Massimiliano Allegri a aimé le comportement exemplaire de ses joueurs sur la pelouse du Camp Nou (0-0). Alors qu’on promettait l’enfer à la Juventus, le Barça n’a jamais été en mesure de revenir dans la course à la qualification. Allegri veut conserver cet état d’esprit jusqu’au bout.

Eurosport